top of page

lundi 31 juillet à 20h
conte
Haras du vieux château

pngegg (5).png
festival_conte_rethel_2018_otpr (20).JPG

Tristan et Iseut

Philippe Vaillant, conteur

Franck Ladouce, guitariste

Ladouce.jpg
Tristan et Iseut forment le couple légendaire le plus célèbre en Occident. Leur histoire illustre la force irrésistible de la passion amoureuse, force symbolisée par le philtre qui leur fait braver l'ordre social, et d'abord le mariage. Elle relate les principaux moments de la passion légendaire qui lie le chevalier Tristan et l'épouse de son oncle le roi Marc : le rendez-vous secret épié par le roi, les calomnies des barons et du nain Frocin, Iseut sauvée des lépreux par Tristan, leur fuite dans la forêt du Morrois, leur séparation quand le philtre d'amour cesse d'agir, la vengeance de Tristan contre les barons félons.

 

Philippe Vaillant : Ardennais de Champagne-Ardenne, né en 1943, certifié de lettres classiques, ensei- gnant à l’IUFM et à l’UFR - Lettres de Reims, conte depuis une trentaine d’années en région et au-delà. Fondateur de l’Ecole du conte et du conteur et animateur d’ate- liers-conte, notamment au CROUS et au conservatoire de Reims. Organisateur de colloques sur le conte et l’oralité, de deux festivals de contes à Rethel et à Sedan depuis 2001. Auteur de plusieurs livres, en particulier sur la symbolique de la chan- son de geste Les 4 Fils Aymon.

L’art de conter s’est imposé à lui comme une né- cessité, à la fois professionnelle pour donner une mesure à la parole  universitaire, et tout simplement humaine dans le désir d’incarnation. D’où la volonté de ne pas limiter le conte au divertissement et de faire de la transmission la pierre angulaire d’une action par et pour l’oralité.

Le souci d’une formation régulière et continue à l’art de conter le soumet à l’évidence : sans tradition porteuse – éteinte depuis longtemps en Occident – l’oralité faite pour les hommes, les femmes, les enfants d’aujourd’hui reste à inventer, à construire et à définir en fonction d’une double exigence, celle du sens par l’éclosion des symboles et celle du rythme par le souffle dans la langue.

Loin de la théâtralisation du conte, sans pour autant se priver des ressources du jeu, avec les seuls moyens naturels de la parole, Philippe Vaillant cherche à mettre en œuvre un art de conter, fondé sur l’improvisation d’un texte oral (ce qu’il appelle des improvisations contées), qui touche par le rythme et pénètre par le sens, pour la transmission actuelle des grandes œuvres orales de l’humanité, sans se départir du plaisir du conte.

Franck Ladouce est un compositeur, improvisateur et guitariste né en 1971 à SaintDenis. Il étudie la composition auprès de François Leclère et de Bruno Ducol et la guitare auprès de Luigi Santangelo, Pascal Bolbach et Gérard Abiton. Il obtient de nombreux premiers prix dont celui de la SACEM. Il remporte également le concours international de Changsha (Chine) en 2017 et la médaille d’honneur de la ville de Charleville Mézières en 2018. Conscient que concevoir, réaliser et transmettre se nourrissent l’un de l’autre Il enseigne la guitare au conservatoire de Reims et la composition au conservatoire d’Ardenne-Métropole. Guitariste il s’est produit dans différents ensembles (Quatuor de Champagne, Trio Artea, Trio de Champagne, Compagnie des arts du temps), et son attirance pour la création et les rapports texte/musique l’amena à l’improvisation, seul ou avec un conteur ou un comédien. Il a composé de nombreuses œuvres pour voix parlée et musique, cherchant à chaque fois à éclairer, par la musique, les mots d’une lumière neuve. Il est co-fondateur de « l’École de Charleville », groupe de compositeurs unis par une grammaire musicale: la courbure du temps. Il s’agit pour l’œuvre de se dérouler organiquement en un jeu complexe de souvenirs et de pressentiments, chaque instant intègre à la fois son passé mais aussi son devenir, sans a priori esthétique.

bottom of page