top of page

jeudi 3 août à 18h
concert
Haras du vieux château

pngegg (5).png
tempesta.webp

Biber tzigane

 Biber et musiques populaires d'Europe Centrale

avec le soutien de l'ADAMI

 

Ensemble la Tempesta

Patrick Bismuth et Hélène Houzel - violons

D'une écoute commune, un jour, de la Sonate du Rosaire « l’Annonciation » est venue l'idée de partager un concert avec des musiciens issus de la musique populaire roumaine tzigane. Adrian Iordan et Ludovit Kovak (accordéon et cymbalum) se joindront aux musiciens de la Tempesta pendant quelques instants, pour retrouver l'époque où musique populaire et musique savante étaient moins opposées qu'à l'heure actuelle, et où la musique savante se nourrissait de l'improvisation...

Les musiciens tziganes roumains participent à l’accompagnement des sonates pour violon de Biber au côté du violoncelle et du clavecin, créant un mélange de sonorité inédit. Les musiciens de la Tempesta ont appris un répertoire roumain traditionnel, qui peut aller jusqu’à flirter avec le jazz.

Piloté par les violonistes Hélène Houzel et Patrick Bismuth, l'ensemble la Tempesta se consacre majoritairement aux musiques des XVIIe et XVIIIe

siècles sur instruments originaux. L'ensemble se distingue par des projets toujours audacieux et innovants, tant du point de vue musicologique que sur la forme même des concerts. On a pu l’entendre par exemple la saison passée dans un programme alliant la musique de Heinrich Franz Biber (musicien bohémien violoniste du XVIIe siècle) avec la musique populaire d'Europe Centrale, ou bien, dans un programme de psaumes du compositeur Salomone Rossi, créateur d'une liturgie nouvelle pour les synagogues vénitiennes au XVIIe
siècle. L’année 2017 a été marquée par la création par la Tempesta de l’opéra-ballet « Le Destin du Nouveau Siècle » d’André Campra, opéra considéré comme perdu depuis 1706 et dont une partition a été retrouvée en 2015 Sa discographie riche et unanimement saluée par la critique (« Choc » du Monde de la musique, « Recommandé par Répertoire », 5 Diapasons...) comporte, entre autres, La Vocalité instrumentale en Italie à la naissance de l’Opéra contenant de nombreux inédits (Marini, Guerrieri...), Les Sonates du Rosaire de H.I.F. von Biber, le Quatrième Livre de sonates de Jean-Marie Leclair, Harmonia Artificioso Ariosa de H.I.F. Von Biber, et paru en 2022 chez CVS, le Destin du Nouveau Siècle d’André Campra. La Tempesta s’enrichit depuis quelques années d’un répertoire de musiques classiques plus tardif (Haydn, Mozart, Benda) ou romantiques (Beethoven, Schubert).

bottom of page